Les villages de Paris

Les Batignolles

Saint Germain des Prés

Quartier des BatignollesLieu de chasse très prisé jusqu’à la révolution, le quartier des Batignolles se lotit progressivement au début du 19ème siècle. La commune de Batignolles Monceau est créée en 1830 et connait un succès considérable : on y vante alors son air pur et la qualité de ses marchés où l’on trouve des produits non taxés car nous sommes encore en dehors de Paris. En 1860, la commune sera rattachée à Paris. Le calme et le charme attire poètes et artistes tels Verlaine, Mallarmé, Zola ou les frères Goncourt qui s’inspireront des lieux. Malgré les transformations d’Haussmann et celles qui suivront, il y flotte toujours un parfum d’antan : entre nature et esprit de village, laissez vous séduire par cette balade qui vous conduira de l’effervescence de la rue de Rome jusqu’à la Cité des Fleurs.

Un air de campagne

 

S’inscrire

Quartier Saint Germain des présAu centre de ce quartier, une église, vestige de la puissante abbaye bénédictine. Le mythique quartier de Saint-Germain-des-Prés constitue un quartier à la fois chic et intellectuel, résidence de nombreux écrivains et artistes. Le Boulevard Saint-Germain, les trois cafés (Café de Flore, Café des Deux Magots et brasserie Lipp) doivent leur renommée à leurs clients, hommes de lettres, artistes et hommes politiques. Les nombreuses rues étroites sont bordées d’hôtels du XVIIeme siècle. Flânez dans les rues, poussez les portes cochères et découvrez des cours d’immeubles insoupçonnées.

Paris Intello, Paris Bohémien

 

S’inscrire

La Butte aux Cailles

La Butte Montmartre

Quartier butte aux cailles ParisLe 1er Janvier 1860, le 13ème arrondissement prend sa forme administrative. Au sud, il va englober partiellement les villages de Gentilly, Bicêtre et Ivry. Tardivement urbanisé, ce quartier a été fortement marqué par la présence de la Bièvre qui a façonne le paysage : c’était encore une étendue campagnarde il y a moins d’un siècle, profond sillon aujourd’hui comblé.

Surgit alors un tout petit monde dépaysant que nous allons découvrir au fur et à mesure de la visite : de la place de l’abbé G. Henocque en passant par la cité florale, notre balade nous conduira jusqu’à la butte aux Cailles.

Cette colline de Paris, avec son tissu urbain de caractère villageois, a su garder son originalité avec ses petites maisons de « campagne « , elle vous séduira par son charmes désuet et dépaysant.


Souffle provincial en plein de coeur de Paris

 

S’inscrire

Butte Montmartre ParisSitué en dehors de Paris, le village de Montmartre est rattaché à la ville en 1860. Son aspect champêtre attire les « rapins » et les « faiseurs de vers » car, dit-on, « on y mangeait pour rien et même pour moins que cela ». Renoir s’installa à deux pas du moulin de la Galette, Lautrec au pied de la butte. La haute bohême y prit ses quartiers dans les ateliers et les cabarets repris 25 ans plus tard par Derain, Picasso, Modigliani…

Depuis le bas de la butte jusqu’au bateau lavoir, nous évoquerons l’histoire et verrons comment la vie à Montmartre a su conserver son aspect d’antan avec sa place, ses ruelles silencieuses, ses moulins et ses jardins touffus.


En cheminant du Lapin Agile au bateau lavoir

 

S’inscrire

Sur les traces de la Bièvre dans le quartier des Gobelins

Les Buttes Chaumont et le quartier de la Mouzaïa

 bievreLa Bièvre, figure mythique de Paris, façonne le paysage et l’histoire du 13ème Sa présence a fortement marqué l’histoire du quartier. C’est elle qui sera le fil conducteur de notre visite.

Nous débuterons au métro Corvisart où se trouvait non loin le moulin de Croulebarbe. Nous suivrons son cours en longeant le square René Le Gall réalisé en 1936 sur les jardins qui étaient réservés au personnel de la manufacture.

Au bout, nous rejoindrons la rue Berbier du Mets établie sur le lit de la rivière encore visible au début du 20ème siècle : c’est à cet endroit où se sont installés dans la second moitié du 15ème siècle les Gobelin, les Canaye, les Lepeutre ; tous les 3 spécialistes dans la teinture des draps en écarlate. Bien qu’en partie restaurés une partie des ateliers et des maisons restent encore visibles. C’est en 1607, à cet emplacement, qu’Henri IV décidera la création de la manufacture de tapisseries façon des Flandres. Nous terminerons notre visite par l’ îlot de la Reine Blanche , ultime témoignage du vieux Paris industriel au bord de la Bièvre.


Sur les traces de la rivière mythique

 

S’inscrire

quartier_moussaia_visite_parisCharmant petit quartier de la Mouzaïa où se succèdent des maisons d’allure modestes de la fin du XIXe siècle sagement rangées de part et d’autre de rues en pente douce suivant la topographie particulière des terrains et des petits ateliers d’artistes.

Fantastique havre de paix, joyaux de verdure et de tranquillité. Petit hameau planté sur les hauteurs aux portes de Paris à un jet de pierre du parc Napoléonien « les Buttes Chaumont ».

A l’aube du second empire, Paris étouffe, malade d’avoir trop vite grandi, une rénovation de son urbanisme devient nécessaire.

Haussmann en sera l’artisan. Il donne aux parisiens les parcs et les jardins dont ils avaient besoin. Inauguré lors de l’exposition universelle, le parc des Buttes Chaumont devient un grand parc populaire plein d’attractions. Tout au long de notre promenade s’offriront à nos yeux de nombreux points de vus panoramiques.


A la poursuite du temps perdu

 

S’inscrire

La coulée verte

Coulee verte Paris ViaducAlliance réussie entre patrimoine ferroviaire et aménagement paysager, la promenade plantée servira d’exemple à la High line de Manhattan à New-York.


La High line Parisienne

 

S’inscrire