La boite en l’air ou la Villa Savoye Le Corbusier

 

Cette « boîte en l’air » qui s’inscrivait à l’orgine dans un espace de 7 hectares dominant la Seine et entourée de prairies et de vergers semble encore aujourd’hui se poser sur l’herbe comme un objet sans rien déranger. Elle vous séduira par sa clarté et sa luminosité et ses nombreuses innovations comme l’escalier rampe ou le garage intégré.

 

Icône de la modernité, la Villa Savoye, plus connue sous le nom des « heures claires » fut construite par Le Corbusier entre 1928 et 1931. Elle est conçue comme une maison de villégiature moderne et idéale.

 

Cette villa, fruit d’une longue recherche de Le Corbusier lui permet d’exprimer ses idées novatrices en matière d’urbanisme et d’architecture. Elle fut entièrement dessinée pour être une promenade architecturale.

 

En forme de cube, elle est l’aboutissement de nombreux essais et illustre les 5 points de cette « architecture nouvelle », où s’y retrouvent:
1. Les pilotis qui libèrent l’architecture pour être tourner vers l’extérieur et positionner le bâtiment comme un cube délicatement déposer sur un carré d’herbe verte.
2. Les toits jardins qui sont un acte volontaire pour effacer toutes distinctions entre la toiture plate, les terrasses et les pièces à ciel ouvert.
3. Le plan libre qui permet de jouer sur l’absence de murs porteurs, quelques poteaux pour soutenir le plancher pour arriver à un agencement parfaitement libre. Grâce au béton armé la maison se libère de ses murs porteurs.
4. La façade libre, le système de pilotis ne rend plus nécessaire les murs porteurs et de simples cloisons de verre suffisent et permettent de jouer sur la proximité entre intérieur et extérieur.
5. La fenêtre en longueur qui permet aux façades de profiter largement de l’apport de lumière et de jouer sur la transparence en renforçant les lignes.