Musées des chefs d’œuvres

Musée du Louvre

Musée d’Orsay

La JocondeLe Musée du Louvre présente les œuvres de l’Art Occidental du Moyen- Age à 1848 et les civilisations antiques qui l’ont précédé et influencé ainsi que les Arts de l’Islam; s’y ajoutent une section consacrée à l’histoire du Louvre avec notamment la base du donjon et les fossés médiévaux ainsi qu’une sélection d’œuvres des Arts d’Afrique d’Asie, d’Océanie et des Amériques.

 


Le musée de toutes les histoires

 

S’inscrire

Musée d’OrsayLe musée d’Orsay évoque l’histoire des Arts de 1848 à 1914. Superbement aménagé dans l’ancienne gare de chemin de fer « Paris Orléans », la pinacothèque guide le visiteur à travers un cheminement pédagogique et chronologique du Second Empire à l’art Nouveau : la première partie couvre la période de la fin des années 1840 jusqu’au début des années 1870, la seconde évoque l’impressionnisme et la naissance de l’art moderne avec Cézanne, Van Gogh ou Gauguin…

 


Crinolines et ombrelles en bord de Seine

 

S’inscrire

Musée Guimet

Musée des Arts Premiers Quai Branly

Le musée Guimet est né du grand projet d’un industriel lyonnais, Émile Guimet (1836-1918), de créer un musée des religions de l’Égypte, de l’antiquité classique et des pays d’Asie. Des voyages en Égypte, en Grèce, puis un tour du monde en 1876, avec des étapes au Japon, en Chine et en Inde lui permirent de réunir d’importantes collections qu’il présenta à Lyon à partir de 1879.

Il devait par la suite transférer ses collections dans un musée qu’il fit construire à Paris et qui fut inauguré en 1889. Consacré aux civilisations de l’univers indo- pakistanais, de l’Asie Centrale et de l’Extrême- Orient, le musée Guimet est aujourd’hui l’un des plus riches musées d’art asiatique du monde.

 


Splendeurs Asiatiques

 

S’inscrire

musee_quai_branly_paris_visiteLe musée du quai Branly est l’oeuvre de l’architecte Jean Nouvel, qui voulait que ses plans reflètent le caractère à la fois poétique et dérangeant des collections. Il souhaitait par ailleurs masquer aux yeux des visiteurs l’infrastructure matérielle du lieu pour sublimer les oeuvres présentées. Il en résulte un paradoxe salutaire, une ‘dématérialisation sélective’. La muséographie, tend à souligner l’ancrage et la prégnance des cultures asiatiques, africaines, américaines et océaniques dans le temps. Les collections seront également valorisées par des salles de projections et d’écoute qui guideront le visiteur au travers d’un riche parcours.

 


Arts et civilisations d’Afrique, d’Asie, d’Océanie et des Amériques

 

S’inscrire

Musée des Arts Décoratifs

Musée d’Art Moderne de Paris

Fondé par une association privée regroupant des industriels, des artistes et des collectionneurs, le musée des Arts Décoratifs est installé depuis 100 ans dans l’aile droite du palais du Louvre.

Après 10 années de travaux, le musée rouvre ses portes et présente plus de 150 000 œuvres réparties dans les domaines les plus divers.

On y traite essentiellement du rapport de l’homme à l’objet. De sa reproduction à sa consommation, chacun de vous peut se sentir concerné par cette double dimension esthétique et sociale : Arts décoratifs, Arts de la mode et de la table, du jouet, de la communication.

 


Quand l’art se mêle à la décoration

 

S’inscrire

Edifié à l’occasion de l’Exposition Internationale de 1937, le Musée d’Art Moderne de la ville de Paris, officiellement inauguré en 1961, occupe la moitié du Palais de Tokyo. Les collections permanentes remaniées offrent un nouvel accrochage, dont la célèbre Fée Electricité de Raoul Dufy. Elles illustrent la plupart des courants de l’art français et européen du XXème siècle, du Fauvisme à la création contemporaine et ses disciplines les plus diverses (peinture, sculpture, installations, photographies, vidéo), en passant par le Cubisme, l’Ecole de Paris, Abstraction-Création, Abstraction Lyrique, Nouveau Réalisme, Support Surface, Art Povera, Art Conceptuel…

 

Du fauvisme à la création contemporaine

 

S’inscrire

Musée du Petit Palais

Musée de Cluny

Musée du Petit PalaisLe très beau bâtiment du Petit Palais construit pour l’exposition universelle de 1900 par Charles Girault abrite d’importantes collections qui offrent un large panorama de la création artistique depuis l’Antiquité jusqu’au début de notre siècle : nous admirerons un ensemble remarquable d’œuvres du XIXème siècle qui sont le fruit des commandes et des achats de la Ville de Paris au cours du siècle (atelier Dalou) mais aussi de donations capitales (Courbet, Carpeaux, Carriés, Cézanne). Depuis, le musée s’est sans cesse enrichi par une judicieuse politique d’acquisitions (Delacroix, Ingres, Chassériau,…). Les œuvres exposées reflètent les principaux courants picturaux du siècle.

 


Il était une fois Paris en 1900

 

S’inscrire

Musée de ClunyAu cœur du quartier latin, le musée national du Moyen- Age et des thermes de Cluny a été fondé en 1843. Il regroupe les vestiges des thermes gallo-romains de Lutèce et l’hôtel gothique des abbés de Cluny, édifié à la fin du 15ème siècle par Jacques d’Amboise. Ses collections proposent un large panorama de la création artistique du Moyen-Âge témoignant de la richesse de cette période:

Nous nous intéresserons aussi bien à la sculpture particulièrement bien représentée (statuaire de Saint Denis, Notre Dame de Paris…) que les objets d’art.

Nous découvrirons découvrir des chefs d’œuvres comme la légendaire tenture de « la Dame à la Licorne ».

 


Quand Paris s’appelait Lutèce

 

S’inscrire

Musée national de la Marine

Musée des Antiquités Nationales

Musée national de la MarineUn joyaux du monde maritime tout comme celui de Saint Petersbourg. Histoire du passé à travers des collections de maquettes et de modèles d’arsenaux offerts en 1748 au roi Louis XV. C’est avec passion que les pièces exposées vous parleront des sujets maritimes à travers les âges et sur un ensemble de thèmes très variés allant de Jules Verne aux bateaux jouets en passant par les pirates.

Un regard offert sur les collections, depuis les maquettes et les modèles anciens jusqu’aux peintures et sculptures, en passant par la construction navale en bois ou les derniers navires océanographiques.

 


L’air du grand large à Paris

 

S’inscrire

Musée des Antiquités NationalesC’est Napoléon III qui décida en 1862 de rénover le château de Saint-Germain, pour y installer un musée qui réunirait ‘les pièces significatives de notre histoire nationale’. Eugène Millet se chargea de la rénovation, et les travaux se poursuivirent jusqu’au début du XXe siècle ; c’est le temps qu’il fallait pour remettre à neuf, et restituer, suivant les voeux de l’empereur, le château démantelé, couvert d’un enduit noirâtre, qui renfermait alors un dédale de cellules, de corridors et de faux planchers, de façon à lui donner l’apparence qu’il avait sous François Ier. On trouve également une chapelle gothique, et une immense salle de bal. Les collections suivent, ce qui était à l’époque une nouveauté, un ordre chronologique, et s’organisent ainsi suivant sept périodes. De l’âge de la pierre taillée d’abord en passant par le Paléolithique puis l’âge de bronze à la Gaule mérovingienne.


Au temps des chasseurs de mammouths

 

S’inscrire